Implantée dans les quartiers défavorisés, l’association permet à de nombreuses personnes en situation de précarité et d’exclusion de connaître et d’exercer les droits dont elles sont titulaires. Elle favorise également la cohésion sociale par de nombreux ateliers de sensibilisation.

En 2017:

  • les permanences juridiques ont bénéficié à 2080 personnes,
  • les Point Ecoute Femmes ont permis d’accompagner 689 femmes et jeunes filles victimes de violences et/ou de discriminations
  • les actions de Soutien à la parentalité ont concerné 612 familles
  • les permanences Ecrivain Public ont accueilli 668 usagers
  • les ateliers d’éducation à la citoyenneté et aux médias ont bénéficié à 1592 enfants et adolescents
  • la formation des primo-arrivants a été menée auprès de 25 personnes

 

Quartiers prioritaires de la Politique de la Ville en Ile de France